Le fût vit la maison aussi !

La particularité d’une fuste est qu’elle va se tasser d’environ 6% sur les 3 premières années, car le bois étant gorgé d’eau celui-ci va perdre une belle quantité au séchage final donc il finit par se rétracter légèrement.

Tout est conçu dès le départ pour contrer ce phénomène naturel. On prévoit de monter le s fenêtres et portes sur coulisseau, les chevrons de la charpente également coulissent , la cheminée n’est pas faite n’importe comment ainsi que les cloisons éventuels en carrelage où autre matériaux doivent prévoir ce tassement par un  calcul  au départ. Votre escalier ne sera pas monter comme partout. Et tout éventuel poteau devra pouvoir descendre. Un fustier maîtrise toutes ces règles architecturales.

Le bois aura des craquement va se fendre en bout et dans la longueur, tout ceci est normal et donne tout le charme d’une fuste dans le temps.

Pour ceux qui ne veulent pas voir de fissures dans le fût (non pas dans les entailles et la gorge) et envisagent de les remplir au silicones dès leur apparition je pense que vous n’êtes pas prêt pour cet art magnifique qu’est le bois brut avec ses panels de noeuds et de couleurs superbes.

ARTISAN FUSTIER